Historique de la station



1963 – 2013 : Du Col de Romeyùre aux Coulmes-en-Vercors

« Rencurel, cette belle commune montagnarde du Vercors qui Ă©tait dĂ©jĂ  l’un des paradis des pĂȘcheurs de truites puisqu’elle baigne ses basses terres dans la Bourne, Ă  la Balme, qui est aussi, et depuis longtemps, un lieu privilĂ©giĂ© des vacances d’étĂ©, veut devenir une station de sports d’hiver  »

 

affiche-8-jours-de-neige-hugon

1963 : La commune de Rencurel dĂ©cide l’achat du premier tĂ©lĂ©ski « Le TĂ©lĂ©kit ». C’est aussi l’annĂ©e de l’entrĂ©e en service de « l’Unimog », le premier tracteur de dĂ©neigement de la commune ». Le ski-club de Rencurel est crĂ©e Ă  cette date. Selon les dires, on y comptaient 70 adhĂ©rents.

 

11 Mars 1965 : Inauguration du premier tĂ©lĂ©ski (800m de long) du Col de RomĂ©yĂšre, dont l’installation a Ă©tĂ© dĂ©cidĂ© en 1963. Les remontĂ©es mĂ©caniques sont gĂ©rĂ©es par une rĂ©gie municipale pendant 5 saisons de 1963/1964 Ă  1967/1968″.

 

1968 : Février : Une délibération acte la volonté du Conseil municipal de développer la station : à terme, 3 téléskis et 1 télésiÚge.

AoĂ»t : La commune de Rencurel dĂ©cide l’achat du deuxiĂšme tĂ©lĂ©ski « La font ». Projet de tĂ©lĂ©siĂšge en direction du Pas du Follet, son coĂ»t est estimĂ© Ă  381 000 Francs.

CrĂ©ation de la « SociĂ©tĂ© des remontĂ©es mĂ©caniques du Col de RomĂ©yĂšre » qui gĂ©rera les tĂ©lĂ©skis pendant 4 saisons : de 1968/1969 Ă  1971/1972. Elle installera, en 1970, le tĂ©lĂ©kit de Ravat et fera l’acquisition de la premiĂšre dameuse.

 

NoĂ«l 1969 : Ouverture de l’hĂŽtel Les Ecouges. C’est le projet d’AndrĂ©e et Alexis Chabert, propriĂ©taire d’un hĂŽtel au village. Selon Raymond Idelon, on a pu compter jusqu’à 10 cars sur le parking
!

AprÚs le dépÎt de bilan de la SRMCL, les remontées mécaniques seront gérées successivement par une régie municipale de 1972/1973 à 1976/1977 puis par la SARL Richard Locatelli en 1978/1979 et depuis 1979/1980 par le Ski-Club de Rencurel.

 

1994-1995 : Christophe Idelon et Fred Lattard prĂȘtent leurs Ă©conomies au Ski-club pour acheter un lot de matĂ©riel aux 7 Laux et crĂ©er un service de location. Pari rĂ©ussi. Ils sont remboursĂ©s en fin de saison!

 

6 Janvier 2013 : Départ du premier « Triathlon des neiges Vercors-Coulmes »

 

 Années 70/80 : On mise sur le tourisme social

Le Centre des Coulmes, fraichement ouvert, reçoit la visite d’AndrĂ© Henry, alors Ministre du Temps Libre en novembre 1982. Il est destinĂ© Ă  accueillir des classes en pĂ©riode scolaire et des familles aussi bien que des groupes pendant les vacances ou les week-ends.

 

Le Centre des Coulmes appartient Ă  la commune de Rencurel mais sa gestion est confiĂ©e Ă  une association d’éducation populaire. AprĂšs LVT (Loisirs Vacances Tourisme) et d’autres associations, c’est aujourd’hui « Vacances LĂ©o Lagrange » qui gĂšre le Centre.

 

En 1974, le bĂątiment de l’hĂŽtel « Les Ecouges », avait Ă©tĂ© acquis par la ville de Vitry-sur-Seine (achat finalisĂ© en 1978). Il Ă©tait destinĂ© Ă  accueillir un public semblable Ă  celui que visera le Centre des Coulmes/ On s’oriente clairement vers ce qu’on appelle aujourd’hui le tourisme social.

 

1984 : un projet intercommunal pour le Foyer nordique et la salle hors-sac

A l’origine du Foyer de fond de Rencurel, probablement en 1972, deux jeunes « fĂ©lĂ©s », Bruno GlĂ©nat et Alain Chabert, qui ont investi leurs Ă©conomies dans l’achat de paires de skis de fond, de bĂątons et de chaussures comptant sur le produit de la location pour rembourser la mise de fonds. Et ça Ă  marchĂ©! Au sens propre comme au sens figurĂ© puisque le traçage des pistes se faisait skis au pieds!

Le foyer a Ă©tĂ© hĂ©bergĂ© Ă  l’école de PrĂ©long avant de rejoindre, en 1982, le Centre des Coulmes oĂč un local avait Ă©tĂ© prĂ©vu Ă  son intention. Pour finalement s’installer, en 1987, dans le bĂątiment construit par le GIR et qui accueille Ă©galement la salle hors-sac et un local technique (garage de la dameuse notamment). Ce bĂątiment sera implantĂ© Ă  la place du prĂ©fabriquĂ© qui abritait la salle hors-sac provisoire.

 

Début des années 1980 :

La zone nordique intercommunale est crĂ©Ă©e sous l’impulsion du GIR (Groupement Intercommunal 
) avec pas moins de 100 km de pistes et 2 dameuses (une basĂ©e Ă  Presles et l’autre au Col de RomĂ©yĂšre).

 

2005 

RĂ©chauffement climatique oblige, la CommunautĂ© de Communes de la Bourne Ă  l’IsĂšre, qui Ă  pris la suite du GIR  pour la gestion de la zone nordique, remonte en altitude le dĂ©part des pistes, construit 2 bĂątiments techniques, rĂ©duit le nombre de KM de pistes (on passe Ă  45 KM) tout en les Ă©largissant et en amĂ©liorant le revĂȘtement (broyage). Elle bĂ©nĂ©ficie de ‘l’aide du Conseil GĂ©nĂ©ral dans le cadre du Contrat de dĂ©veloppement diversifiĂ© des stations de moyenne montagne.

A partir de 2005 : aménagement de sentiers thématiquesdscf0036

Cinq sentiers thĂ©matiques accessibles aussi bien l’hiver (en ski ou en raquettes) qu’en pĂ©riode hors neige valorisent les vestiges historiques, les paysages et les ressources naturelles du Massif des Coulmes. Un partenariat CCBI/ONF/ Conseil gĂ©nĂ©ral de l’IsĂšre est mis en place.

Dans le secteur de Patente (porte Ouest de la zone nordique), partir « A la recherche du Roi des Coulmes », c’est ce que propose une boucle de 2100 mĂštres, accessible en toute saison (damĂ©e l’hiver). Cette boucle permet de dĂ©couvrir de façon ludique des facettes de l’histoire du lieu, les arbres qui le peuplent et le travail des hommes qui entretiennent la forĂȘt. Des bornes de poinçonnage liĂ©es Ă  un livret-jeu ponctuent le parcours.

 

Depuis 2012 : Diversification « 4 saisons » et adaptation aux nouvelles attentes

Les spĂ©cialistes disent que les Coulmes sont un « spot » de VTT. Alors la base VTT labellisĂ©e FĂ©dĂ©ration Française de Cyclotourisme inaugurĂ©e en juin 2012 par la CommunautĂ© de communes tombe Ă  pic !  Le Col de RomeyĂšre est une des 4 portes d’entrĂ©es de la base. Un garage Ă  vĂ©lo a Ă©tĂ© amĂ©nagĂ© exprĂšs Ă  proximitĂ© du bĂątiment d’accueil communal. Une occasion Ă  saisir par les hĂ©bergeurs, les restaurateurs et autres accompagnateurs. Cerise sur le gĂąteau : la base Ă  son site mobile dĂ©diĂ©!oenavasion1

Des voies ouvertes Ă  tous! On dit que la moitiĂ© des personnes qui viennent dans les stations ne viennent pas pour faire du ski mais pour s’oxygĂ©ner et profiter des paysages
 en toute sĂ©curitĂ©.

Les nouvelles pistes qui se crĂ©ent Ă  proximitĂ© des portes d’entrĂ©e de la zone nordique sont faites pour elles!

On peut maintenant aller du Col de RomeyĂšre au hameau des PrĂ©s en passant par le BelvĂ©dĂšre en marchant sur une piste damĂ©e (avec ou sans raquettes), muni d’une luge ou pas,
sur ses skis ou sur son tourxvercorsxvelovélo, bref, comme on veut pourvu que ce soit sans moteur!

Des parcours semblables existent Ă  proximitĂ© de Patente. Ces travaux sont subventionnĂ©es Ă  80% par la rĂ©gion, l’Etat et l’Europe dans le cadre du programme CDSD-POIA.

 

 

2013 : Une nouvelle dynamique au Col de RomeyĂšre

En juin, l’ouverture de « CƓur des montagnes » mettra fin Ă  plusieurs annĂ©es d’incertitudes concernant le devenir du bĂątiment de l’ancien hĂŽtel « Les Ecouges ». C’est Marielle et Giovani Brunetto qui gĂšrent cet HĂŽtel.

Les investissements matĂ©riels et humains consentis avec dĂ©termination par les collectivitĂ©s et les habitants pour le dĂ©veloppement de la station dĂ©bouchent sur des retombĂ©es Ă©conomiques et des crĂ©ations d’emplois.

Une chaufferie communale au bois verra le jour au printemps 2013 Ă  l’arriĂšre du bĂątiment du Foyer de ski. Elle alimentera en chauffage et en eau chaude sanitaire le Centre des Coulmes, l’hĂŽtel « CƓur des Montagnes », la salle hors-sac et le Foyer de ski.

AprĂšs une deuxiĂšme tranche de travaux, le bĂątiment d’accueil communal sera en phase avec son temps! Une Ă©tude en vue de la requalification du bĂątiment du Foyer de ski et de la salle hors-sac pourrait dĂ©marrer.

 

Sources : 

  • DauphinĂ© LibĂ©rĂ© du 12 mars 1965

  • Extraits des panneaux rĂ©alisĂ©s par la commune de Rencurel pour les 50 ans de la station